Travailler en équipe

Comprendre la dynamique d’équipe

Les enjeux des 06 composantes :  l’évolution d’une équipe

Les 6 C sont les 6 composantes que l’on doit retrouver pour une bonne communication et la constitution d’une équipe, sur ces composantes va reposer la solidité de l’équipe.

Que ce soit un travail collaboratif ou coopération dès qu’il voit avoir communication nous allons devoir retrouver les facteurs clés qui seront dans ce module.

Avant il est important de faire la différence entre travail collaboratif et coopératif et de pouvoir se situer.

Le travail coopératif  :

Une organisation collective du travail dans laquelle la tâche à satisfaire est fragmentée en sous-tâches.

  • Chacune de ces sous-tâches est affectée à un acteur
  • Division rationalisée (négociée) d’une tâche en actions qui seront réparties (attribuées) entre acteurs agissant de façon autonome.
  • Le travail coopératif est un travail de groupe hiérarchiquement organisé et planifié impliquant des délais et un partage des tâches selon une coordination précise.
  • Chaque intervenant sait ainsi ce qu’il doit faire dès le début et communique, échange ou partage des éléments pour arriver à son objectif individuel.
  • A la fin, le travail de chacun est réuni pour créer un objet unique de travail.
  • C’est la succession progressive et coordonnée des actions de chacun qui permet de remplir l’objectif fixé.
  • La responsabilité de chacun est ainsi engagée sur la seule réalisation des tâches qui leur sont propres.

Travail collaboratif :

La distinction entre le travail coopératif et le travail collaboratif peut s’effectuer :

  • en différenciant les relations existantes entre les membres du groupe (obligation ou liberté)
  • la responsabilité engagée ou non de chacun par rapport aux actions (responsabilité déléguée au coordinateur ou constamment partagée)
  • la capacité de chacun à influer sur la définition et la succession des actions permettant d’atteindre l’objectif assigné au groupe.
  • La collaboration s’entend en fait par une situation de travail collectif où tâches et buts sont communs.
  • Chacun des membres du groupe travaille sur les mêmes points.
  • Fusionner les contributions individuelles dans l’action.
  • La responsabilité est collective et incombe au groupe en tant que totalité.

Ce mode de travail collectif engage par conséquent une communication régulière entre les membres du groupe et une connaissance précise de la progression de l’action collective.

Bien souvent il y a imbrication des deux.

La dynamique de groupe et le Management par Objectifs (PETER DRUCKER)

La 1ère condition de réussite réside dans le fait de regarder dans le même sens, la même direction et de s’assurer de la clarté du message pour atteindre cet objectif

Donc

  • CLARTE

L’objectif est-il SMART c’est-à-dire CONSIGNES précises en Adéquation des consignes par rapport à la situation et la personne, Priorisation des tâches

Ici et nous le reverrons ensuite il est lieu d’éviter l’interprétation, la mauvaise compréhension qui est l’étape 1 du conflit.

  • Collaboration

Il s’agit de la mesure dans laquelle le leader encourage les accords essentiels au sein de l’équipe

La manière dont l’équipe choisit de travailler ensemble (charte d’équipe)

Process, procédures et normes collectives qu’elle s’engage à respecter pour produire du bon travail (p. ex. normes de travail, planification, prise de décision, résolution des problèmes et des conflits, responsabilités, télétravail et travail à distance).

  • Composition

Clarté des rôles avec le QFQQCP

Les responsabilités de chacun

L’intégration des nouveaux membres et la manière dont l